13 November 2020

Entrée en application du tarif prosumer

Les prosumers (prosumer = contraction des mots anglais producer et consumer; les français utilisent le terme “prosommateur”) ont reçu récemment une information de leur fournisseur d’électricité au sujet de l’entrée en vigueur du tarif prosumer au 1/10/2020. Nous ne reviendrons pas sur cette véritable saga, mais il s’agit de bien comprendre l’application de l’accord du gouvernement wallon pour les prochaines années.

1. Quel tarif va m’être appliqué ?

Le tarif annuel varie dans une fourchette comprise entre 67 € et 99 € TVA comprise par kWe, en fonction du gestionnaire de réseau. Ce tarif dit « prosumer capacitaire » est appliqué sur la puissance kWe qui correspond à la puissance de l’onduleur, sauf si la puissance kWc des panneaux est inférieure. Ainsi, pour une installation de 6 kWc avec un onduleur de 5 kVa, le tarif facturé sera égal à 5 fois le tarif annuel.

Le prosumer peut toutefois opter pour la facturation du prélèvement réel sur le réseau, mesuré par un compteur double flux. Si vous faites ce choix, il faut demander à votre gestionnaire de réseau l’installation de ce type de compteur. Le coût de l’installation permettra de bénéficier d’une prime de la Région wallonne égale à 100 % du coût d’installation du compteur. Ce compteur vous indiquera précisément votre autoconsommation réelle (c’est-à-dire la production de votre installation consommée en temps réel).

Que choisir ? Il n’y a pas de risque à choisir l’installation du compteur double flux et la tarification sur base du prélèvement réel puisque celle-ci sera de toute manière limitée au montant du tarif capacitaire.

2. Quand et comment la tarification sera-t-elle facturée ?

La tarification va être facturée par votre fournisseur d’électricité qui en répartira le montant en cours d’année sur les factures d’acomptes. Votre facture d’acompte va donc augmenter à concurrence de cette tarification.

3. Quel sera l’impact financier sur mon coût annuel ?

Le Gouvernement wallon a décidé d’octroyer une prime couvrant la tarification annuelle, à concurrence de 100 % pour les années 2020 et 2021 et à concurrence de 54,27 % pour les années 2022 et 2023. A partir de 2024, il n’y aura plus de prime.

Cette prime sera versée par votre gestionnaire de réseau en une seule fois au moment du relevé de compteur. L’impact financier sera donc bien réel en cours d’année, même si la prime compensera intégralement cet impact au moment où elle sera versée.

4. Comment me préparer à l’avenir énergétique ?

L’édito de notre dernière newsletter abordait l’évolution des régimes tarifaires vers un tarif capacitaire, c’est-à-dire basé principalement sur la puissance de raccordement et le moment du prélèvement, et non plus sur la quantité consommée. Les prosumers disposent d’un atout important pour répondre à cette modification tarifaire puisqu’ils peuvent optimaliser l’autoconsommation de leur propre production. La pose d’un compteur double flux vous fournira une information très utile pour viser cet objectif.  Nous pouvons également agir en modifiant certaines de nos habitudes de consommation. Au-delà, des solutions technologiques comme le stockage ou les bornes de recharge pour véhicules électriques, peuvent aussi nous y aider. Mais l’impact le plus efficace, tant au niveau financier qu’environnemental, viendra, à coup sûr, de notre motivation à réduire notre consommation et à l’adapter au mieux à la production renouvelable.