27 August 2021

La complémentarité de l’éolien et du solaire au service de la mobilité électrique

Notre éolienne tourne et produit bien. Avec sa production d’hiver, elle nous permet de complémenter la production d’été du solaire photovoltaïque. Notre automate de gestion de la charge de nos véhicules électriques (VE) « SolarFleet » s’adapte à cette nouvelle production pour charger nos voitures électriques au renouvelable aussi en hiver !

Ce graphe montre, en-dessous de l’axe des x, la production solaire (jaune/orange) et la production éolienne (bleu), soit 705 kWh au total pour la journée choisie. L’autoconsommation de notre production par notre bâtiment et nos VE est en vert au-dessus de l’axe des x (405 kWh). Le rouge est la consommation du réseau (75 kWh). Notre autosuffisance, ou économie sur la facture, est donc de 84% pour cette journée-ci. On visera les 95-100% annuel avec les batteries stationnaires d’ici quelques mois…

La consommation en dents de scie est due à l’adaptation continue de la charge des VE pour suivre la production renouvelable « au fil du soleil et du vent », elle-même en dents de scie en raison de l’éolien, plus variable/nerveux que le photovoltaïque.